est


est

est [ ɛst ] n. m. inv.
hest XIIe; a. angl. east
Celui des quatre points cardinaux qui est au soleil levant (abrév. E.). levant, orient. De l'est à l'ouest. Mosquée orientée vers l'est. Par ext. Lieu situé du côté de l'est. Vent d'est. « Une grosse houle venait du couchant, bien que le vent soufflât de l'est » (Chateaubriand). Adj. inv. Longitude est. La banlieue est de Paris. La côte est des États-Unis. La partie est. oriental. Le nord-est. Le sud-est de la France. L'est-nord-est (E.-N.-E.) :le point situé entre le nord-est et l'est.
Spécialt (En France) L' E ST : l'Alsace et la Lorraine. Habiter dans l'Est. Les pays à l'est de l'Europe, spécialt Les pays qui furent socialistes de 1945 à 1989. Relations entre l'Est et l'Ouest. Les pays de l'Est. Hist. L'Allemagne de l'Est : la République démocratique allemande (R. D. A.) ( est-allemand) . Les Allemands de l'Est.
⊗ HOM. Este.

est nom masculin invariable (moyen anglais east) Côté de l'horizon où le soleil se lève ; l'un des quatre points cardinaux, à droite quand on est face au nord. Lieu situé vers l'orient, par rapport à celui où l'on se trouve. Ensemble des pays socialistes situés à l'est de l'Europe et qui adhéraient au pacte de Varsovie (avec une majuscule). Région orientale d'un pays, en particulier de la France (avec une majuscule). ● est (citations) nom masculin invariable (moyen anglais east) Joseph Rudyard Kipling Bombay 1865-Londres 1936 L'Est est l'Est, et l'Ouest est l'Ouest, et jamais ils ne se rencontreront. East is East, and West is West, and ne'er the twain shall meet. The Ballad of East and West est (difficultés) nom masculin invariable (moyen anglais east) Orthographe L'est, point cardinal. Voir grammaire : points cardinaux. ● est (homonymes) nom masculin invariable (moyen anglais east) este nom masculin este forme conjuguée du verbe ester estent forme conjuguée du verbe ester estes forme conjuguée du verbe esterest (synonymes) nom masculin invariable (moyen anglais east) Côté de l'horizon où le soleil se lève ; l'un des...
Synonymes :
Contraires :
- ponant(vx)
est adjectif invariable Situé du côté de l'orient : Côté est.

est
n. m. et adj. inv.
rI./r n. m.
d1./d Un des quatre points cardinaux, situé au soleil levant. (Abrév.: E.).
d2./d Région située vers l'orient, par rapport à un lieu donné. à l'est de Paris. L'Afrique de l'Est.
|| L'Est: la région de l'est (de la France, d'un pays en général).
La région de l'est de l'Europe. Les pays de l'Est.
|| (Viêt-nam) Mer de l'Est: mer de Chine.
Voyage à l'Est: séjour d'étudiants au Japon.
rII./r adj. inv. Situé à l'est. L'aile est du château.

⇒EST, subst. masc.
A.— Point cardinal correspondant au lever du soleil; direction, partie du monde correspondante, située à droite quand on regarde le nord, par rapport à un point donné. Du côté de l'est; vers l'est; de l'est à l'ouest; d'ouest en est. Les horloges presque allemandes de l'est de la France (STENDHAL, L. Leuwen, t. 2, 1835, p. 120). (...) à l'Est le ciel s'éclaircit, devient d'un bleu clair avec des reflets rouges. C'est l'aube (MAUPASS., Contes et nouv., t. 2, Voy. Horla, 1887, p. 1327) :
1. Le vent d'Est qui m'apporte la brume de neige de mon pays m'est plus doux que le souffle odorant du Portugal et de ses orangers. Le vent qui vient de Navarre...
MONTHERL., Reine morte, 1942, I, 1er tabl., 1, p. 139.
Loc. prép. À l'est de. Strasbourg est à l'est de Paris (LITTRÉ).
P. métaph. ou p. anal. de disposition. Grosse tête bornée, (...) à l'Est et à l'Ouest, par des joues abondantes (VERLAINE, Œuvres posth., t. 1, Souv. et fantais., 1896, p. 264) :
2. [Dinah :] — ... La conversation [en province] est bornée au sud de l'intelligence par les observations sur les intrigues cachées au fond de l'eau dormante de la vie de province, au nord par les mariages sur le tapis, à l'ouest par les jalousies, à l'est par les petits mots piquants.
BALZAC, Muse départ., 1844, p. 101.
En appos. Front est, longitude est. La côte est de l'Australie (VERNE, Île myst., 1874, p. 382).
♦ [En compos. avec d'autres points cardinaux] L'une de ces îles qui traversent le ciel dans la direction Est-Sud-Ouest (CLAUDEL, Connaiss. Est, 1907, p. 66).
B.— MÉTÉOR., NAV.
1. Expressions
a) Le vent est à l'est, souffle, vient de l'est :
3. De fortes gouttes commençaient à tomber; le vent soufflait de l'est, trempé de pluie.
— Diable! il ne faut pas que je m'amuse, dit Mouret en examinant le ciel avec inquiétude; le vent est à l'est, il va en tomber une jolie décoction!
ZOLA, Conquête Plassans, 1874, p. 1191.
b) Être est et ouest [d'un lieu]. Se trouver à la latitude de ce lieu. À trois lieues au large, la sonde a rapporté (...) trente brasses lorsque nous étions en-dedans de la baie, est et ouest (Voy. La Pérouse, t. 2, 1797, p. 55).
c) Faire de l'est, du plein est. Se diriger vers l'est. C'est contre toute logique que j'ai décidé de faire du plein Est (SAINT-EXUP., Terre hommes, 1939, p. 220).
2. [En compos. avec nord, quart, sud] Aire de vent située à droite de la rose des vents; direction correspondante. Est-nord-est; est (un) (-)quart(-)nord-est; est-sud-est; est (un) (-)quart(-)sud-est. La côte s'étendait du nord un quart nord-est, à l'est un quart nord-est (Voy. La Pérouse, t. 2, 1797, p. 231). « Toi, timonier, le cap à l'est-sud-est, — dit Brulart ... » (SUE, Atar Gull, 1831, p. 12).
C.— Absol. [Avec une maj.]
1. Rare. L'Extrême-Orient. R... est revenu hier et m'a fait cadeau de « Connaissance de l'Est » (GREEN, Journal, 1941, p. 142).
2. Courant
a) Partie de la France située à l'est et plus particulièrement ensemble formé par la Lorraine, l'Alsace et la Franche-Comté. Canal, chemin de fer, gare de l'Est; la frontière de l'Est; les départements de l'Est :
4. Une seule inquiétude leur venait par moments. Où allait-on? Dans l'Est? Dans le Nord? Tous disaient : dans le Nord. Alors, ce fut dans l'Est. On tourna Paris; on traversa la banlieue de Champigny.
BENJAMIN, Gaspard, 1915, p. 24.
b) Ensemble formé par les pays communistes d'Europe situés à l'est de ce continent et par l'U.R.S.S., par opposition à l'Ouest, bloc capitaliste comprenant les pays d'Europe occidentale et les États-Unis. L'amélioration des relations entre l'Est et l'Ouest (GOLDSCHMIDT, Avent. atom., 1962, p. 172).
En appos. Est-Ouest. Le commerce Est-Ouest (PERROUX, Écon. XXe s., 1964, p. 287).
Les pays de l'Est. Les démocraties populaires situées à l'est de l'Europe. Une telle activité permettrait également de fournir un contingent appréciable d'exportations vers les pays de l'Est (Humanité, 19 janv. 1952, p. 2, col. 7).
D.— [Premier élément de mots composés]
1. Est-Africain, subst. masc. Partie orientale de l'Afrique. Certes l'Est-Africain, ce n'était pas la Palestine! (THARAUD, An prochain, 1924, p. 106).
2. Est-allemand, ande, adj. et subst. (Celui, celle) qui habite la République Démocratique Allemande; propre à ce pays. Un tribunal est-allemand a condamné P. F., annonce l'agence est-allemande (Monde, 1er oct. 67 ds GILB. 1971).
3. Est-Américain, subst. masc. Partie orientale des États-Unis. La célèbre Université de l'Est-Américain fondée aux portes de Boston en 1836 (BOURGET, Actes suivent, 1926, p. 3).
4. Est-européen, éenne, adj. Propre aux démocraties populaires de l'est de l'Europe. Les observateurs occidentaux et est-européens (Monde, 20 mai 66 ds GILB. 1971).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694-1932. Homogr. est (de être). En principe est s'écrit avec une minuscule quand il désigne le point cardinal, la direction, le lieu (supra A et B), et avec une majuscule quand il est employé absol. pour désigner une région, un ensemble d'États (supra C). Comme on peut le voir (supra A et B) certains auteurs ne suivent pas cette règle. Étymol. et Hist. Ca 1140 est (G. GAIMAR, Hist. des anglais, éd. A. Bell, 939). Empr. à la forme est du vieil et moy. angl. east, attesté dep. la fin du IXe s. comme adv., puis comme subst. dep. le XIIe s. (ds NED et MED), cf. all. Ost et Osten, néerl. oost, oosten (FEW t. 15, 2, p. 90; ODEE; KLEIN Etymol. t. 1). Fréq. abs. littér. :2 319. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 3 159, b) 2 953; XXe s. : a) 3 279, b) 3 607. Bbg. GUTMANS (T.). Une Terminol. occ. unifiée dès le M. Âge : les quatre points cardinaux. Linguistique. Paris. 1970, t. 6, n° 1, pp. 147-151.

est [ɛst] n. m. invar.
ÉTYM. V. 1140; hest, v. 1138; anc. angl. east.
L'un des points cardinaux, situé dans la direction du soleil levant. Aurore (I., 3.), levant, orient; orientation. (Abrév. : E.). || Mosquée orientée vers l'est.
Par ext. Lieu situé du côté de l'est. || Coucher à l'est. || Se diriger vers l'est.Mar. || Faire de l'est, du plein est : faire route à l'est. || Le vent souffle de l'est. || Vent d'est.
1 Une grosse houle venait du couchant, bien que le vent soufflât de l'est.
Chateaubriand, le Génie du christianisme, I, VI, 12.
2 Alors nous portâmes au nord jusqu'au 52e parallèle de latitude sud; puis nous tournâmes à l'est (…)
Baudelaire, Trad. E. Poe, Les aventures d'A. Gordon Pym, XV.
3 En effet, en marchant vers l'est, Phileas Fogg allait au-devant du soleil, et, par conséquent, les jours diminuaient pour lui d'autant de fois quatre minutes qu'il franchissait de degrés dans cette direction. Or, on compte trois cent soixante degrés sur la circonférence terrestre, et ces trois cent soixante degrés, multipliés par quatre minutes, donnent précisément vingt-quatre heures, — c'est-à-dire ce jour inconsciemment gagné. En d'autres termes, pendant que Phileas Fogg, marchant vers l'est, voyait le soleil passer quatre-vingts fois au méridien, ses collègues restés à Londres ne le voyaient passer que soixante-dix-neuf fois. C'est pourquoi, ce jour-là même, qui était le samedi et non le dimanche, comme le croyait Mr. Fogg, ceux-ci l'attendaient dans le salon du Reform-Club.
J. Verne, le Tour du monde en 80 jours, p. 329 (1873).
En appos. || Longitude est. || La banlieue est de Paris. || La côte est des États-Unis. || La partie est. Oriental.
En composition. || Nord-est. || Sud-est. || L'est-nord-est (E.-N.-E.) : le point situé entre le nord-est et l'est.
Spécialt (en France). || La frontière de l'Est. || Habiter dans l'Est. || Le canal de l'Est, qui relie la Saône à la Moselle. || Les gens de l'Est : Alsaciens et Lorrains.
Les pays à l'Est de l'Europe ou, absolt, les pays de l'Est : les pays appartenant à la zone d'influence soviétique en Europe. || L'Est (même sens). || Relations politiques, économiques entre l'Est et l'Ouest. || Allemagne de l'Est. Est-allemand.Littér. L'Orient. || Connaissance de l'Est, ouvrage de Claudel.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • EST — or Est or est may stand for:EST or Est or est*EST, a student run volunteer EMS team at Washington University in St. Louis. * est in French, meaning east , as in referring to France and to the Alsace, Franche Comté and Lorraine régions * est a… …   Wikipedia

  • EST — bezeichnet: Est en Opijnen, eine ehemalige niederländische Gemeinde, die 1978 nach Neerijnen eingegliedert wurde Est (Burkina Faso), eine Region in Burkina Faso, Westafrika Est (Kamerun), eine Provinz in Kamerun, Afrika Est (Frankreich), eine… …   Deutsch Wikipedia

  • ESt — bezeichnet: Est en Opijnen, eine ehemalige niederländische Gemeinde, die 1978 nach Neerijnen eingegliedert wurde Est (Burkina Faso), eine Region in Burkina Faso, Westafrika Est (Kamerun), eine Provinz in Kamerun, Afrika Est (Frankreich), eine… …   Deutsch Wikipedia

  • Est — bezeichnet: Est en Opijnen, eine ehemalige niederländische Gemeinde, die 1978 nach Neerijnen eingegliedert wurde In der französischen Sprache die Himmelsrichtung Osten, davon abgeleitet östliche Regionen mehrerer Staaten: Est (Burkina Faso), eine …   Deutsch Wikipedia

  • EST — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. {{{image}}}   Sigles d une seule lettre   Sigles de deux lettres > Sigles de trois lettres …   Wikipédia en Français

  • -est — ( [e^]st). [AS. ost, est; akin to G. est, ist, Icel. astr, str, Goth. ists, [=o]sts, Skr. ish[.t]ha.] A suffix used to form the superlative of adjectives and adverbs; as, smoothest; earl(y)iest. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Est — Est, n. & adv. East. [Obs.] Chaucer. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Est — Pour les articles homonymes, voir Est (homonymie). Est L est est un point cardinal, opposé à l ouest. Il correspond au point moyen de la direction du lever du …   Wikipédia en Français

  • EST — n. m. Celui des quatre points cardinaux qui est au soleil levant. Il se dit aussi de la Partie du monde ou d’un pays qui est du côté de l’est. Les pays qui sont à l’est. Cette province a tant de lieues de l’est à l’ouest. Le vent vient de l’est.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • EST — s. m. La partie du monde qui est à notre soleil levant. Les pays qui sont à l est. Cette province a tant de lieues de l est à l ouest. Le vent souffle, vient de l est. Il s éleva un vent d est.   Il signifie aussi, Le vent qui vient de l est. Il… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • -est — I. adjective suffix or adverb suffix Etymology: Middle English, from Old English st, est, ost; akin to Old High German isto (adjective superlative suffix), Greek istos used to form the superlative degree of adjectives and adverbs of one syllable… …   New Collegiate Dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.